DECISION WDSF

Chers Amis danseurs, dirigeants, entraîneurs et juges de danse de compétition :

vous trouverez ci-dessous la traduction du communiqué de presse que la fédération américaine USA Dance, membre WDSF, a fait insérer dans le n° 2283 de Dance News.

Il est désormais clair et reconnu internationalement et par le Comité Olympique que tous les compétiteurs peuvent participer à toutes compétitions, qu'elles soient organisées par la fédération nationale dont ils sont licenciés, ou par une autre.

La WDSF, sous la pression des Comités Olympiques, semble rejoindre ainsi le World Dance Council et son Amateur League WDC/AL dans sa politique "freedom to dance". Soulignons que le WDC/AL ouvrait déjà les portes de ses organisations aux compétiteurs de toutes obédiences.

Roger Dolléans

 

UNE DECISION QUI FERA DATE, LORS DE L'ASSEMBLEE GENERALE 2012 W.D.S.F. (ex IDSF)

La World Dancesport Federation supprime toutes les suspensions frappant les athlètes et officiels qui ont pris part à des évènements non WDSF et réintègre tous les membres précédemment suspendus.

 

Communiqué de presse émis par USA Dance

USA Dance, organisme membre de la WDSF pour les Etats Unis, a le plaisir d'annoncer que la WDSF, lors de son Assemblée Générale Annuelle à Berlin (Allemagne), par une décision qui fera date, a supprimé toutes les suspensions frappant les athlètes et officiels de danse sportive ayant pris part à des compétitions non reconnues par la WDSF, et réintègre avec effet immédiat tous les athlètes précédemment suspendus dans leur statut de membre actif.

 

Les représentants du comité exécutif USA Dance qui assistaient à l'AG WDSF étaient Ken Richards, Vice Président Dancesport et Lydia Scardina, Président. USA Dance faisait groupe avec huit autres Groupements Officiels Nationaux, représentant les pays du : Canada, Allemagne, Suède, Nouvelle Zélande, Finlande, Islande, Galles et Danemark. Les neuf pays se sont unis pour défendre la "liberté de participer" des athlètes dans les compétitions et évènements dans le monde entier, une politique que USA Dance a fortement défendue aux Etats Unis tant pour les athlètes que pour les officiels. Lors de l'assemblée générale proprement dite, les neuf pays ont été rejoints par d'autres délégations nationales de soutien, qui comprenaient le Portugal et l'Angleterre, dont les représentants ont parlé en support pour la suppression des suspensions WDSF.

 

A l'assemblée générale WDSF, USA Dance et le Danemark ont également présenté des lettres de leurs Comités Olympiques Nationaux, soulignant pourquoi la politique WDSF de suspension des athlètes n'était pas acceptable selon les dispositions de la Charte Olympique et selon les Lois de chaque nation.

 

Parmi les déclarations les plus significatives au cours de l'AG WDSF, figure la lettre adressée par le Comité Olympique des Etats Unis à USA Dance et présentée par le Président USAD Scardinia : "les athlètes ne doivent pas être utilisés comme des pions dans les désaccords entre les organisations sportives. En d'autres termes, les athlètes ne doivent pas être utilisés par un organisme comme un moyen pour prendre l'avantage sur l'autre. C'est non seulement une violation des droits des athlètes de pratiquer le sport, mais purement et simplement entraîne des mesures de rétorsion de chacun des deux organismes contre les athlètes qui participent aux organisations de l'autre, plaçant les athlètes au milieu, sans aucun recours et sans avoir rien fait de mal, si ce n'est satisfaire leur désir de concourir. En outre, cela ignore que la concurrence entre les organismes peut être bénéfique pour le sport."

 

La lettre du Comité Olympique U.S. avertit également que : "...suspendre les athlètes U.S. simplement parce qu'ils ont participé ou ont l'intention de participer à des évènements de l'organisme rival, menace l'accord du C.O. US et de USA Dance avec la Charte Olympique, et viole le (Ted Stevens Olympic and Amateur Sports) Act, et l'arrêté C.O. US, et contrevient aux principes de fair play. En conséquence, de telles actions ne peuvent pas être soutenues aux Etats Unis."

 

En outre, le délégué de l'Allemagne a rapporté avoir reçu une réponse similaire du Comité International Olympique soulignant pourquoi la suspension des athlètes n'était pas une pratique acceptable.

 

Le Président de la Fédération Canadienne Sandy Brittain, Ken Richards d'USA Dance, ainsi que les représentants de plusieurs pays ont encore parlé des difficultés légales et administratives auxquelles les Groupements Officiels Nationaux doivent faire face pour mettre à exécution avec cohérence la politique de suspensions.

 

Après avoir écouté les déclarations des délégués et avoir compris le mécontentement croissant que les suspensions ont créé dans toute la communauté de Dancesportive, le Presidium WDSF a annoncé qu'il ne suspendrait plus les athlètes et officiels participant à des compétitions en dehors de la WDSF, et annulerait toutes suspensions en cours.

 

Ainsi que le Président USA Dance Scardinia l'a expliqué : "C'est le meilleur résultat possible pour les athlètes et officiels du monde entier. La décision WDSF démontre l'efficacité d'une vraie organisation démocratique sportive, dans laquelle les organismes membres ont une voix forte et sont entendus au plus haut niveau, pour obtenir d'importantes modifications organisationnelles. C'est une décision qui fera réellement date dans le futur de la Dancesportive et nous sommes vibrants de l'impact positif qu'elle aura sur nos athlètes et officiels. A présent, toutes les initiatives de la WDSF peuvent avancer sur une voie de développement accélérée."

 

Ms Scadinia a déclaré : "USA Dance souhaite exprimer sa satisfaction à toutes les fédérations qui se sont unies pour ce changement positif et qui ont parlé si éloquemment lors de l'A.G. pour soutenir les athlètes et les officiels et leur liberté de participer aux compétitions de leur choix. Nous sommes reconnaissants au Comité National Olympique des Etats Unis et du Danemark, ainsi qu'au Comité International Olympique pour nous avoir fourni des guides et des orientations à ce tournant dans l'avenir de notre sport. Et, enfin, nos remerciements vont particulièrement au Présidium WDSF pour avoir écouté ses délégués et avoir répondu avec perspicacité et compréhension".

VOUS POUVEZ TELECHARGER CET IMPORTANT ARTICLE EN FORMAT PDF

COMPTE RENDU CHAMPIONNATS DU MONDE OPEN A EURODISNEY 2012

Les World Open Championships WDC/AL sont organisés chaque année à EuroDisney/Paris : il s'agit là d'une opportunité exceptionnelle pour les couples français de danse de compétition et pourtant, bien peu sont présents alors que de très nombreuses nationalités sont généreusement représentées.

Les raisons invoquées pour cette timide représentation sont le coût élevé des inscriptions et, surtout, la crainte de sanctions de la fédération française délégataire du ministère jeunesse et sport qui n’est pas investie de tous les pouvoirs : Ce serait un abus !

Avec l’espoir que la France soit, dans l’avenir, dignement représentée sur son sol, nous vous proposons un compte rendu du millésime 2011 et vous donnons rendez-vous les 7,8et 9 décembre 2012.

 disney couverture

COMPTE RENDU LA DANSE FAIT SON SHOW BERCY 2012

Cette année, Claude GERMAIN et la S.I.P.A.S. ont particulièrement gâté leur public avec un programme exceptionnel : un patchwork de danses en tous genres avec des démonstrations qui vont de formations de Hip Hop jusqu’aux champions du monde de danses de compétition, latines et standard en passant par des exhibitions des danseurs de « danse avec les stars », des séances de Danse Jazz, du Boogie Woogie, du rock acrobatique, de la Salsa…

Nous vous proposons un compte rendu, riche en photos, en format PDF à télécharger

 

 bercy couverture

 

                                             

      logo-fsd 23 02

         Lien vers le site de la FSD

wcal 23 02                 

                Lien vers le

           World Dance Council

              Amateur League

logo-fsd 23 02

C.N.D.C.A

POUR NOUS CONTACTER PAR MAIL:

Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.